6d493932

Les sorciers et les fées dansent sur le coteau

Leurs pas brûlants font des huit noirs sous les méteils,

Ils dansent de la nuit venue au jour nouveau

Pour honorer le saint qui nourrit les abeilles.

Et sept nuits et sept jours ils font la ronde encore

Jusqu'au huitième soir où géantes cigales

Les fées jouent de la flûte et les sorciers du cor

Pour l'honorer l...