05 octobre 2012

Big bisous

BISOUS GIF

Posté par CASSANDRA78 à 04:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


merci pour vos com's

8qc77zkw

Posté par CASSANDRA78 à 04:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Pluie

76649276

PLUIE

Odeur des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon,
Après d'ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l'encre, le bois, la craie
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.

O temps charmant des brumes douces,
Des gibiers, des longs vols d'oiseaux,
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.

René-Guy CADOU (1920 - 1951)

Posté par CASSANDRA78 à 04:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2012

bonne soirée à tout les visiteurs

bonne soirée cassandra

Posté par CASSANDRA78 à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Gifs pluie

PLUIE POUR CASSANDRA

POUR CASSANDRA

POUR CASSANDRA

POUR CASSANDRA

Posté par CASSANDRA78 à 14:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Le petit nuage qui pleurait

nuage

Tout là haut dans le ciel, à l’abri des regards,
Un petit nuage tout blanc pleurait à chaudes larmes,
Silencieux et discret comme un été qui part,
Sans faire le moindre bruit, sans le moindre vacarme,
En se cachant des autres, il pleurait dans son coin,
Comme on pleure simplement quand on est malheureux,
En regardant la pluie, vers l’horizon lointain,
Que déversaient ses frères en un torrent furieux.

Soudain Monsieur le Temps qui passait près de lui,
Lui demanda alors pourquoi un tel chagrin,
Pourquoi tout ce malheur, pourquoi pleurer ainsi,
Le petit nuage qui pleurait

Alors que tous ses frères vers l’horizon lointain,
Déversaient autant d’eau, déversaient tant de pluie,
En un torrent furieux qui inondait la terre,
Inondant les forêts et les vertes prairies
En faisant déborder les océans et mers.

Le petit nuage tout blanc lui répondit alors,
Qu’il était trop petit pour déverser tant d’eau,
Qu’il lui fallait grandir et encore et encore
Pour arriver alors à se joindre au troupeau,
Pour arriver aussi, au milieu de ses frères,
A inonder la terre et les vertes prairies,
En faisant déborder les océans et mers
Et arriver aussi, à faire tomber la pluie.

Alors Monsieur le Temps le prenant par la main,
Lui dit tout simplement de regarder en bas,
De regarder les fleurs mouillées par son chagrin
Et que ses larmes à lui leurs suffisaient déjà,
A être aussi jolies, qu’il n’en fallait pas plus,
Et que vers l’horizon où ses frères inondaient,
Les forêts et les champs, les prairies et les rues,
Les fleurs tout simplement, refusaient de pousser.

nuage

 

Posté par CASSANDRA78 à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

il pleut !

POUR CASSANDRA

Posté par CASSANDRA78 à 10:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2012

Pour toi mon bel enfant !

BONNE SOIREE

Avant de dormir, le temps d'un câlin

 uniquement pour toi mon bel enfant, 

 je caresse tendrement tes petites mains 

 mon ange que j'aime tant et passe les miennes dans tes cheveux scintillants. 

 J'embrasse tes joues rondes de gamin 

 toi mon trésor de tous les instants 

 que j'adore ce soir et déjà demain, 

 moi ton heureuse et chanceuse maman 

 qui apprécie plus que tout ton sourire coquin. 

 Avant de t'évader dans ton sommeil d'enfant, 

 je te murmure encore mon cœur ce doux refrain 

 dans tes oreilles de petit chenapan,  des mots simples d'une mère qui t'offre ce dernier câlin 

 avant la route des rêves, maintenant.  

bonne soirée casandra

 

 

Posté par CASSANDRA78 à 20:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Automne

27813c66

On voit, quand vient l'automne, aux fils télégraphiques
De longues lignes d'hirondelles grelotter.
On sent leurs petits cœurs qui ont froid s'inquiéter.
Même sans l'avoir vu, les plus toutes petites
Aspirent au ciel chaud et sans tâche d'Afrique.
C'est dur d'abandonner le porche de l'église !
Dur qu'il ne soit plus tiède ainsi qu'aux mois passés !
Oh ! Comme elles s'attristent ! Oh ! Pourquoi le noyer
Les a-t-il donc trompées en n'ayant plus de feuilles ?
La nichée de l'année ne le reconnaît point,
Ce printemps que l'automne a recouvert de deuil.

Francis JAMMES (1868 - 1938)

a79c83ce

 

Posté par CASSANDRA78 à 08:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :