18 avril 2012

LES LUTINS

tc3s4y7h

Le sens du temps, au large des berges, juste pour baguenauder sans avoir de compte à rendre, de ligne à suivre.

L’âge est venu de ne plus espérer quelque rabibochage factice. Les affections châtelaines des deux décennies quatre-vingts ont tourné court suite aux tentatives d’un contact rétabli. Prétextes pour l’embourbement : ma défense du traité constitutionnel européen pour la première, ma complaisance à l’égard de la tauromachie pour la seconde.

En réalité, une détestation de ma façon d’être en écriture, de l’emphase à l’amphigouri et, comble de l’ignominie, de l’influence micberthienne qui imprègnerait encore mes textes. Si leur vieux parâtre tombe là-dessus, ça devrait le faire rire un peu… Je reste, à ce jour, le seul ex très proche à avoir diffusé sur le Net un article sans ambigüité sur ma rupture idéologique avec lui.

tkqvy1qk

Grande leçon pour moi, le récidiviste : ne jamais tenter de faire renaître des liens distendus puis disparus.

Les résurrections ne valent que pour les fables religieuses.

z9wrae2s

« Clap dernière ! » : ainsi je titrais mon dernier courriel à celle qui renâclait au débat…

Crime de lèse-passé que je puisse défendre le dessein européen.

Du lien fraternel, on s’en fait un monument inaltérable : en l’espèce une pissée sans envergure.

zalo033h

Pour l’autre, on innove : condescendance victimaire ! L’odieuse faute qui fait de moi l’infréquentable, l’inique suffisant, le dérangeur d’une douce existence : avoir relaté, avec un mauvais tour littéraire et sans la dénoncer, ma première tauromachie.

Résumons l’offense : ne pas s’aligner sur le substrat de leur pensée discrédite tout élan du cœur.

Encaisser leurs positions et surtout cesser d’écrire, ah oui ! Ça, avant tout ! Que je poursuive un Journal commencé en 1991 alors que nous étions en dévotion affichée pour ce père de cœur ou de sang, quelle suspecte attitude !

Forcené, je suis, dans l’erreur magistrale de voie… Le degré infâme de l’expression écrite, sans aucun écho médiatique, jamais publié par un « vrai » éditeur, une déjection en somme !

lutins

Supériorité que ces obscures doivent admettre : mon autocritique ne sera jamais dépassée par leurs attaques essoufflées.

Qu’elles s’en convainquent aussi : rien, de mon vivant, ne me détournera de l’écrit, d’aiguiser mes indignations, de transcender enthousiasmes et perditions par l’entrechoc sémantique, d'élargir la palette des mots pour tutoyer ce qui rumine en soi. Insatisfait, toujours, mais sans la facilité du renoncement. J’anime ces lignes à pleine plume et j’assume les influences diffuses…

Rien à cacher, tout à dévoiler, au moment que j’estimerai opportun, sur une toile accueillante pour démultiplier l’écrit bien placé… Prêt pour le témoignage tous azimuts et sans retenue de style.

Abruptes notations sur le vif qui se dispenseront du tiède, du frileux, de l’engoncé.
Non loin de moi, sur ces berges du Rhône, trois enfants de six ou sept ans s’amusent dans l’insouciance aux ingénieux jeux d’eau : rires partagés, étonnement complice, surenchères pour entretenir la symbiose du trio improvisé… Quelle illusion !

 

Posté par CASSANDRA78 à 13:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


Barres de séparation en GIF

6kq3qp1x7af1ef6316zkvq5y

72627559_p

73442976

74686276

74686450

74686463

aa9ytyqc

barreseparation5

billedcaqkk0k0ro6

CASSANDRA 10gif

CASSANDRA 12

CASSANDRA3

CASSANDRA6

CASSANDRA8

cmxma5vn

mini_500_76037

MERCI DE VOTRE VISITE

 

Posté par CASSANDRA78 à 12:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2012

Merci de laisser un petit com...Cela fait toujours plaisir

dyn006_original_261_339_gif_2614078_80d8eebd3acede33f3419317b6fe18a5(1)

Posté par CASSANDRA78 à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bienvenue sur mon blog mon JP

BIENVENUE SUR MON BLOGCASSANDRA3

Posté par CASSANDRA78 à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

J'AI VU...J'AI PRIS...JE DIT MERCI

J AI VU J AI PRIS JE DIS MERCI

Posté par CASSANDRA78 à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


LE CERBERE

Qui est Cerbère?

Dans la mythologie grecque, Cerbère est le chien gardant l'entrée des Enfers.

Non pas pour empêcher l'âme des morts de s'y retrouver mais, au contraire pour les empêcher d'en sortir pour rejoindre le monde des vivants.Sa description diffère selon les oeuvres.

La différence se trouve surtout dans le nombre de tête qui varie entre 3 et 5 mais qui est de 3 en général.

Aussi, la légende de Cerbère est mentionnée dans les douze travaux d'Hercule.

Le Mythe Cerbère était le fils d'Echidna, au corps de serpent et au visage de femme, et de Typhon, monstre cracheur de flammes craint des dieux olympiens.

Il a trois têtes, une crinière de serpents similaire aux cheveux de Méduse et une queue de serpent.

Les trois têtes représentent le passé, le présent et le futur; d'autres sources suggèrent qu'elles représentent plutôt la naissance, la jeunesse et la vieillesse.

Interprétation Un philosophe grec nommé Héraclite d'Ephèse aurait expliqué la description de Cerbère de cette manière:

Cerbère ne serait en fait qu'un chien normal, de taille massive, qui avait deux chiots très proches de leur père, et les artistes auraient inclut ces deux chiots dans leurs travaux de sorte à ce qu'ils soient des têtes supplémentaires.

Posté par CASSANDRA78 à 16:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

LE CENTAURE

Le Centaure:

Qu'est ce qu'un Centaure?

  Un Centaure est une créature mi-homme mi-cheval que l'on disait issu d'Ixion et de Néphélé

ou de Centauros et des Juments de Magnésie.

 

Origines et Interprétation:

 Chez les Grecs, les centaures symbolisaient l'ivresse et étaient représentés comme des créatures barbares et sauvages.

L'origine de leur représentation est expliquée ainsi: 

Dès le 16ème siècle avant J.C, le cheval a été introduit en Grèce et n'était utilisé que comme bête d'attelage.

Les centaures représentaient les premiers cavaliers dans les légendes de l'Âge Héroïque.

Posté par CASSANDRA78 à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dyn006_original_261_339_gif_2614078_80d8eebd3acede33f3419317b6fe18a5(1)CASSANDRA

Posté par CASSANDRA78 à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

LES DRAGONS

Qu'est ce qu'un dragon?

Un dragon est une créature légendaire représentée comme une sorte d'énorme reptile écailleux

qui vole grâce à de grandes ailes de cuir et qui crache du feu.
En fonction de la civilisation, ses représentations varient énormément.

Il est connu comme symbole de vie et de vie et de puissance en chine, protecteur en Indonésie,

protecteur de trésor en Grèce antique mais vu comme maléfique et ravisseur de princesses en Europe médiévale.
 

Les différentes sortes de dragons:

Le dragon occidental


Dans la tradition occidentale, c'est un reptile ailé qui souffle le feu, évoquant souvent le chaos.

Ils garderont cet aspect mais il sera toutefois un peu modifié pour laisser place à celui de gardien.

Il aime  les lieux sombres comme les grottes pas exemple.

Le dragon asiatique


Il est caractérisé par une féroce gueule barbue et un corps long et serpentin.

Il a été caractérisé comme une chimère empruntant des traits à pas moins de neuf animaux.

Aussi, il peut voler très facilement sans ailes, ce qui est du à sa crête.

Ils sont habitués à vivre dans ou à proximité de vastes étendues d'eau.

Posté par CASSANDRA78 à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Bienvenue sur mon blog

BIENVENUE SUR MON BLOG

à Buffalo sur mon blog CASSANDRA6

Posté par CASSANDRA78 à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :